Tayrac : les parents d'élèves toujours mobilisés contre la fermeture d'une classe


01 avril 2021

Malgré la présentation de la carte scolaire il y a environ 3 semaines par le Conseil Départemental de l’Éducation Nationale du Lot-et-Garonne (CDEN), les parents d'élèves des communes de Tayrac et Saint-Maurin sont toujours déterminés. Avec les mairies, ils veulent sauver de la fermeture à la rentrée prochaine de l'une des quatre classes du Regroupement Pédagogique Intercommunal (RPI). L'établissement maternel et primaire compte 59 élèves. Pour peser, Vanessa Blanstier, parent d'élève, a lancé une pétition sur internet. Elle espère que l'académie reviendra sur sa décision :

« Nous savons par expérience que beaucoup de communes qui ont engagés des actions ont eu gain de cause pour sauver une classe de la fermeture. Ils ne veulent pas tenir une hausse de 11 élèves pour la rentrée prochaine, et se basent sur des effectifs d'il y a deux ans. »

Vanessa Blanstier craint après cette fermeture des conséquences sur l'organisation de l'école et sur l'apprentissage des élèves :

« L'école maternelle va se retrouver avec quatre niveaux dans une une seule classe. L'enseignante s'occupera de très petites sections, de petites sections et de grande section. Et l'école primaire passera de deux à trois niveaux pour une des classes. Le temps individualisé consacré à chaque élève par l'enseignant va donc baisser.

Aujourd'hui, la ruralité est en danger, parce qu'au-delà d'une simple fermeture de classe, on voit une future fermeture d'école. Et sans école, c'est aussi la mort de nos campagnes. Les gens n'ont pas envie d'y venir si il n'y a pas d'école. »

La pétition est à retrouver sur le site internet de Change.org.

F.P.

Crédit photo : Vanessa Blanstier

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article