Tarn-et-Garonne : les agriculteurs face au gel noir


08 avril 2021

Les deux dernières nuits furent courtes pour de nombreux arboriculteurs et viticulteurs du Tarn-et-Garonne, mais également du Gers et du Lot-et-Garonne. Ils ont surveillé de près leur thermomètre pour lutter contre le « gel noir ». De mémoire d'agriculteurs, ce phénomène météo n'était pas survenu depuis 1991 en Tarn-et-Garonne. Apporté par des masses d'air froides venues du nord, le gel noir est plus durable que de simples gelées : la nuit, le thermomètre descend localement sous le zéro degré durant plusieurs heures. Dans le moissagais, le mercure a affiché jusqu'à -5 degrés. Une situation qui inquiète de nombreux exploitants dans un contexte où les températures ont fortement varié ces dernières semaines. Même si on connaîtra le bilan des dégâts dans les prochains jours, Jean-Emmanuel Rigal, arboriculteur, et également viticulteur de raisins Chasselas AOP à Moissac, s'attend déjà une baisse des récoltes pour cette année. Après une première nuit de gel noir entre mardi et mercredi, environ 15% de son vignoble était déjà impacté :

« La vigne est en ce moment à un stade où elle est très sensible avec des grappes déjà visibles. Les conséquences, c'est qu'avec des bourgeons gelés, nous aurons une production moins importante et moins de travail pour le tissu économique local. »

Et pour faire face au gel noir, bon nombre d'exploitants ont mis en œuvre des dispositifs pour tenter de réchauffer de quelques degrés leurs vignes et leurs vergers. Il y a le placement de bougies, mais également le déploiement de d'autres méthodes, explique Jean-Emmanuel Rigal :

« La meilleure solution est d'utiliser des moyens de protection actifs. On peut brasser de l'air avec des tours à vent [ou tours antigel, ndlr]. On peut aussi utiliser l'eau d'irrigation : la glace en se congelant libère de la chaleur, ce qui protège les bourgeons et les jeunes fruits. C'est la méthode la plus efficace, mais elle nécessite de grosses quantité d'eau à amener dans les vergers pour que le procédé fonctionne. »

F.P.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article