Miélan, Miradoux, Lectoure, Caussens : la fibre s'apprête à tisser sa toile dans de nombreuses communes du Gers ces prochains mois

22 juin 2022 à 17h37

La fibre continue de tisser sa toile dans le Gers. La 2e phase de déploiement de la fibre optique a débuté il y a quelques mois. Elle doit conduire à équiper 100% du territoire en très haut débit d'ici 2025. Une centaine de communes sont déjà éligibles. Gers Fibre, en charge de la 2e phase du déploiement a désormais la mission de fibrer les 355 communes manquantes d'ici dans les trois prochaines années. Jean-Sébastien Massenez, directeur de Gers Fibre, annonce une accélération du déploiement dans les prochains mois. Entretien : 

Où en est on de la 2e phase de déploiement de la fibre qui doit mener à une couverture 100% fibre du département d'ici 3 ans ? 

“Cela avance et ça avance vite. On a passé un an d'étude et de travaux, c'est la partie la moins visible, mais c'est la plus importante. Une fois qu'on a ça derrière nous, on libère les chevaux et on part sur des chantiers. On vient de lancer la commercialisation à Aignan et Miélan dès jeudi. Cet été on va terminer certaines petites zones étudiées. À partir de septembre, on va avoir une accélération phénoménale avec des ouvertures à la commercialisation quasiment chaque semaine dans de nouvelles communes. Je pense notamment à Bassoues, Tachoir qui est quasiment sur le point de pouvoir s'abonner, Mauvezin, Saint-Jean-le-Comtal, tout le secteur de Condom, Caussens, Lectoure, Miradoux.

"Sur les 3 prochaines années une commune va partir en travaux tous les 2 jours"

En 3 ans, faire 355 communes, si l'on étalonne ce déploiement, cela veut dire que tous les deux jours et demi on a une commune qui part en travaux. Je veux vraiment remercier les entreprises. Je suis directeur de l'entreprise, je vais sur le terrain, mais je ne travaille pas dans des conditions difficiles et avec le rythme que j'impose aux salariés de toutes les boîtes que vous voyez au bord du chemin. On passé une période (NDLR, la canicule) qui a été très éprouvante, les travaux ont été organisés pour permettre aux ouvriers de partir plus tôt, mais ils n'ont pas été ralentis, ni arrêtés. Je veux vraiment remercier tous ses salariés mobilisés, car si on réussit, et on réussira à construire 11 000 km de réseau, on l'aura fait grâce à eux.

"Je remercie les maires, ils veulent réussir ce pari de la fibre"

Je tiens également à remercier les maires. Rien ne se ferait sans le concours des maires. C'est eux qui nous permettent de passer la fibre, car on doit passer sur la voirie communale, au coeur des villages, et donc avoir leur autorisation. Les maires ont compris qu'il y a une vraie impatience et une forte attente, c'est pour ça qu'on arrive à avoir des négociations qui sont parfois difficiles et c'est normal, mais qui chaque fois aboutissent. Jusqu'à présent on a aucun blocage sur une commune. Je croise les doigts, mais je suis persuadé que les maires veulent réussir ce pari de la fibre."

Le défi de fibrer 100% du département d'ici 2025 sera atteint ? 

 

C'est un chantier gigantesque et particulièrement complexe, en quoi est-il si difficile ?

“C'est le plus gros chantier dans le Gers sur les quatre prochaines années, un chantier à près de 120 millions d'euros. On a 355 communes encore à faire, les 355 communes les plus petites, les 355 communes les plus difficiles à fibrer. Il faut savoir que quand on fait un village dans le Gers, on fait un immeuble à Toulouse. Sauf que fibrer un immeuble à Toulouse ça ne coûte rien, fibrer un village de 60 habitants ça coûte très cher, mais on va y arriver. La technologie qui donnera à nos maisons, à nos villages de l'attractivité c'est la fibre, il faut absolument que les Gersois se l'approprient”

Il y a également des avancées au niveau de la commercialisation....

“On a depuis peu les 4 grands opérateurs présents sur le département (Orange, SFR, Free et Bouygues Telecom depuis quelques jours). Certaines personnes me disent : en quoi c'est un exploit ? La réponse est très simple, quand on ramène le Gers à l'échelle de la France, on est une toute petite part de marché. Avoir réussi à attirer sur le département les quatre grands opérateurs cela relève de l'exploit. Il y a des départements autour de nous, des départements moins ruraux que le Gers, qui n'ont qu'un seul opérateur. Cela veut dire que quand vous voulez vous abonner à la fibre dans ces départements vous n'avez qu'un seul choix, donc vous n'avez pas le choix. Dans le Gers, systématiquement dans les zones qui partent en travaux, Orange et Free sont là. Bouygues Télécom et SFR vont venir progressivement, comme ils sont arrivés tardivement il y a des considérations techniques et des équipements à prendre en compte. Une chose est sûre à l'automne, il y aura 3 voire 4 choix dans chacune des zones que déploiera Gers Fibre.”

Comment savoir si je suis éligible à la fibre ? 

“C'est très simple, il suffit d'aller sur le site de Gers Fibre. Sur cette page tout en haut, vous avez une rubrique qui se nomme "testez votre éligibilité", vous rentrez votre adresse, votre numéro de téléphone, et là vous voyez si vous êtes éligibles à la fibre. Si vous ne l'êtes pas encore, il est inutile de vous connecter tous les jours sur le site, il suffit juste de remplir un petit formulaire qui apparaît quand vous avez tapé votre adresse et qui vous propose de laisser un numéro de téléphone ou une adresse mail pour être tenu informé de l'arrivée de la fibre dans votre commune. Et le jour où votre logement est éligible à la fibre vous recevez un SMS.” 

Capture d’écran 2022-06-23 à 09.18.03.png (337 KB)
Précision : dans le cadre de l'ouverture à la commercialisation sur Miélan, les équipes de Gers fibre seront sur le marché de la commune jeudi matin et de 15h à 19h à la salle polyvalente pour informer sur les modalités de raccordement. Les habitants auront également la possibilité de s'abonner directement sur place.
 E.R

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article