Inondations : l'arrêté de catastrophe naturelle reconnu pour des communes du Lot-et-Garonne et du Tarn-et-Garonne


25 février 2021

Un arrêté de reconnaissance de l'état de catastrophe a été décrété ce mercredi au Journal Officiel pour plusieurs dizaines de communes du Lot-et-Garonne et du Tarn-et-Garonne. C'est suite aux inondations et aux coulées de boue survenues lors des intempéries du 29 janvier au 4 février dernier. Les communes concernées sont :

Lot-et-Garonne : Barbaste, Bazens, Bourran, Buzet-sur-Baïse, Casseneuil, Castelmoron-sur-Lot, Caumont-sur-Garonne, Clairac, Clermont-Dessous, Colayrac-Saint-Cirq, Condezaygues, Coulx, Feugarolles, Fumel, Granges-sur- Lot, Grateloup-Saint-Gayrand, Lafitte-sur-Lot, Lafox, Laparade, Lavardac, Layrac, Lédat, Marcellus, le Mas-d’Agenais, Monflanquin, Montayral, Monteton, Montpouillan, Pinel-Hauterive, Sainte-Colombe en Bruilhois, Sainte-Livrade-sur-Lot, Saint-Front-sur-Lémance, Saint-Hilaire de Lusignan, Saint-Laurent, Saint-Pierre-sur-Dropt, Saint-Quentin-du-Dropt, Saint-Vite, Sauveterre-la-Lémance, Sérignac-sur-Garonne, le Temple-sur-Lot, Thouars-sur-Garonne, Varès et Villeneuve-sur-Lot

Tarn-et-Garonne : Albias, Bioule, Bruniquel, Cayrac, Cazals, Feneyrols, l’Honor-de-Cos, Lafrançaise, Laguepie, Lamothe-Capdeville, Mrabel, Montastruc, Montauban, Montricoux, Negrepelisse, Piquecos, Realville, Saint-Antonin-Noble-Val, Varen et Villemade

Les sinistrés ont dix jours pour faire leur déclaration à leurs assureurs si cela n'a pas été déjà fait. D'autres communes du Tarn-et-Garonne attendent toujours d'être concernées par un arrêté de catastrophe comme Beaumont-de-Lomagne ou encore Lavit-de-Lomagne.

F.P.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article