Il prévoit de relier Toulouse et Bordeaux... en kayak sur la Garonne !


25 mars 2021

Parcourir la Garonne en canoë-kayak : c'est le projet un peu fou dans lequel Gaëtan compte se lancer dans les prochaines semaines. Cet habitant de la région bordelaise, adepte de voyages et de longs périples à vélo via sa chaîne YouTube, entreprend maintenant de relier Toulouse et Bordeaux sur l'eau entre la mi-avril et la mi-mai. Un itinéraire de 10 jours où le voyageur parcourra une trentaine de kilomètres chaque jour en descendant la Garonne, notamment en parcourant le Lot-et-Garonne et le Tarn-et-Garonne. Entre Malause et Golfech, il bifurquera cependant sur une partie du canal latéral afin de contourner des barrages et la centrale nucléaire de Golfech située en bordure de la Garonne. Un périple que Gaëtan prévoit d'entamer en solitaire et en total autonomie sur son kayak :

« J'amènerai avec moi de quoi me nourrir tout le long du voyage. Je dormirai au plus près de la Garonne en bivouac avec une tente, un matelas et un duvet. Pour l'eau, je ferai en sorte de la récupérer dans le fleuve et de la filtrer. Et pour la partie électricité, j'aurai un panneau solaire pour recharger caméras et appareils photo afin de filmer le voyage et de le partager. »

Pour cet aventurier, le kayak permettra de voir la région sous un autre angle, tout en prenant son temps :

« C'est un voyage qui est lent. J'aurai donc le temps de découvrir les choses et les paysages qui vont s’offrir devant moi. En plus d'être vertueux pour l'environnement, c'est un mode de déplacement qui permet de profiter pleinement de chaque moment. On redécouvre totalement les endroits par lesquels on passe. Nous avons toujours l'habitude de découvrir la Garonne par les berges, mais là sur Le Garonne, on ne se rend presque plus compte de là où nous sommes ! »

Via ses vidéos de road-trips à vélo, et désormais en kayak, Gaëtan veut également montrer qu'un autre type de voyages est possible: des escapades qui soient mieux en accord avec la nature et l'environnement:

« Ce sont des modes de déplacement vertueux qui respectent l'environnement. C'est un sujet que l'on doit mettre sur la table aujourd'hui. Ce mode de tourisme-là s'oppose au tourisme de masse que l'on a l'habitude de voir.

Ce mode de voyage se rapproche aussi de la nature. Lorsque l'on fait du bivouac, on se doit de respecter les endroits, les laisser dans l'état dans lesquels nous les avons trouvés. On se rend compte que la nature est malheurement trop polluée par les déchets. C'est donc un message que j'essaye de faire passer aussi en ramassant les détritus. »

Gaëtan fera suivre son périple via son compte Instagram et sa chaîne YouTube : « Cyclo voyage avec Gaëtan ».

F.P.

Crédit photo : Cyclo voyage avec Gaëtan

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article