Hôpital d'Auch : le service de gastro-entérologie en grève illimité


13 octobre 2021

"On en a plein les fesses", "SOS Gastro Nephro en détresse". Infirmiers, aide-soignants et médecins se sont rassemblés, mardi 12 octobre, devant l'entrée du centre hospitalier d'Auch, pour faire entendre leur colère. Le service de gastro-entérologie/néphrologie est en grève depuis mardi, un mouvement de protestation suivie à 100% par l'équipe para-médicale, qui affiche d'ailleurs la couleur sur leurs blouses blanches.

"Nous avons 25 patients pour 1 infirmière et une aide soignante, nous sommes épuisés"

Le personnel dénonce la dégradation des conditions de travail et de prise en charge des patients. Manque de moyens, de matériels, et de personnel, les personnels se disent "épuisés et à bout". Comme derniers recours, après plusieurs appels de détresse sans "réponse" auprès de la direction, ils ont décidé de déposer un préavis de grève illimité avec l'appui de la CGT santé. Karine Clarke, infirmière dans le service, revient plus en détails sur le malaise au sein de l'unité 5B.

Des discussions avec la direction, mais aucun accord

Deux réunions ont lieu hier entre la CGT Santé, l'équipe paramédicale du service et la direction. "Des propositions ont été faites, mais elles ne répondent pas aux revendications des personnels. Le préavis de grève reste donc toujours en vigueur", nous a indiqué hier soir, Benoit Dossat, secrétaire de la CGT du centre hospitalier d'Auch. Les soignants exigent la création d'un poste d'infirmier supplémentaire de nuit, un poste d'aide-soignant supplémentaire ainsi que l'achat de matériel pour travailler dans des conditions "plus sereines".

E.R

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article