Gers : une monnaie locale devrait voir le jour dans trois mois

19 novembre 2021 à 15h38
Une monnaie locale va bientôt voir le jour dans le département du Gers. La mise en circulation de « La plume », le nom de ce nouveau moyen de paiement, sera effective le 22 février 2022. Une date symbolique pour marquer les esprits, selon Isabelle Avid, l'une des bénévoles impliquées dans ce projet validé par le conseil départemental.
 
 
Qu'est que « La plume » ?
C'est une monnaie locale qui verrait le jour sur tout le Gers. Une monnaie complémentaire et citoyenne, en plus de l'euro. Ce soir à Montesquiou dès 20 heures, chez Olivier, on va organiser la première réunion publique pour informer les gens, et après on va généraliser les réunions dans le reste du département. On a bien avancé sur le projet, et son lancement aura lieu le 22 février 2022, pour que ce soit marquant. On est en ce moment sur une phase pré-adhésion des particuliers et des professionnels pour pouvoir payer en plume.
 
Pourquoi ce nom ?
Oui, ce choix vient du fait que la plume évoquait la légèreté pour certains d'entre nous. Mais aussi l'ordre du vivant, les animaux, la nature. Ça nous a parlé.
 
Vous entendez pérenniser l'idée ?
Oui, car ça nous a demandé un travail énorme. Il y a une collégiale de 8 à 10 personnes bénévoles. Dans un futur proche, on aura peut-être la création d'un emploi dans le cadre de la naissance de cette monnaie. La plume pourrait devenir numérique et il faudrait aussi des bureaux de change, c'est en train de se faire.
 
Quelle est l'objectif de cette monnaie locale ?
Il s'agit de créer un outil pour les Gersois dans le but de développer le territoire. Il faut créer du lien, avec une dynamique économique pérenne, vivante. Que l'on puisse connaître les gens et ce qu'ils font. On cherche aussi plus de solidarité et d'écologie.
 
Vous deviez avoir l'aval du département pour ce faire ?
Il y a eu un rendez-vous organisé avec le département. Il va pouvoir nous soutenir dans notre démarche même si on a pas encore tous les tenants. On a fait une demande de subvention qui a été acceptée. Mais vers quoi ? On en sait rien encore.
N.M

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article