De Mayol à Jean-Bouin, 4 producteurs gersois se lancent dans une tournée des stades de Top 14 afin de livrer leurs clients pour noël


30 novembre 2020

Ils sont gersois et se lancent dans une tournée des stades de Top 14. Ils ne sont pas artistes, mais éleveurs d'oies et de canards, de porc noir gascons, producteurs de vins ou encore d'ail noir sur le département. À quelques jours de Noël, 4 jeunes producteurs gersois (la Ferme du Rantoy, la Panacée Bio, Domaine Cap Martin, la Ferme de Bidache) entament dès ce mardi et jusqu'à vendredi un périple pour le moins original de plus de ... 2800 km à bord d'un grand camion réfrigéré afin d'approvisionner leurs clients des 4 coins de l'Hexagone de produits gersois, particulièrement prisés lors des fêtes de fin d'années. Pas de vente directe ni de dégustation en raison du contexte sanitaire liée à la pandémie de la COVID-19, tout repose sur le fonctionnement du retrait click and collect. Avec au programme donc, des haltes dans plusieurs stades de rugby de renom : le stade Marcel Deflandre de La Rochelle, le Stade Jean-Bouin à Paris, le campus du rugby club toulonnais (RCT) ou encore le Stade Gerland à Lyon. Audrey et son mari Benoît Bourrust, éleveurs de porcs noirs gascons à Castéra-Verduzan (Ferme de Bidarche) sont à l'origine de ce "Producteur tour". La productrice gersoise revient plus en détail sur ce projet pour le moins insolite.

Comment est né ce "Producteur Tour" ?  

Audrey Bourrust de la Ferme de Bidarche, initiatrice de ce projet. « Ce concept est né il y a un petit mois quand on a compris que la COVID-19 n'avait pas quitté le territoire français et que la conjoncture de cette fin d'année allait être difficile. Donc j'ai réfléchi, j'ai appelé plusieurs copains producteurs et on s'est dit qu'ils fallaient livrer nos clients, qu'ils allaient vouloir manger des produits gersois sur leurs tables de fêtes, même si les tables vont être beaucoup plus restreintes qu'à l'accoutumée. Et donc, on a eu l'idée d'aller livrer directement nos clients et ne pas envoyer de transporteurs cette année. » 

L'originalité de cette tournée est que vous allez rencontrer vos clients dans plusieurs stades de rugby de renom, pourquoi avoir fait le choix de se tourner vers le monde de l'ovalie ?

«Alors mon mari est un ancien joueur de rugby professionel (NDLR, Benoit Bourrust), donc ça facilite un peu les choses (rires). Et je trouvais que c'était totalement raccord avec le département et les valeurs du rugby qui sont en priorité la solidarité et l'esprit d'équipe. Nous à la Ferme de Bidache on a l'esprit d'équipe et on rallie toujours nos copains à notre cause, donc on se retrouve dans ses valeurs.»

Quel a été le retour des différents clubs lorsque vous avez présenté ce projet ?   

« Dès qu'on a commencé à appeler le premier club qui était le Stade Rochelais où mon mari Benoît a terminé sa carrière il y a 5 ans, on a eu un oui immédiat. Ce qui nous a boostés derrière pour demander à d'autres clubs de nous aider. Ensuite on a appelé en suivant Toulon. Patrice Collazo, qui est l'entraineur du RCT et l'ancien du Stade Rochelais a trouvé l'idée super et a validé avec le club tous les détails pour nous recevoir. À Lyon, le demi de mêlée Jean-Marc Doussain, qui est originaire d'Ariège et qui défend cet esprit Sud-Ouest a trouvé l'idée aussi sympathique et il voulait aussi faire découvrir à ces copains les produits du Gers, donc c'était une bonne occasion. Et on a terminé par Paris en appelant Bernard Laporte, le président de la Fédération Française de rugby. Il a trouvé l'idée super et a immédiatement contacté Thomas Lombard, le directeur général du Stade Français pour qu'on soit à Paris dans les meilleures conditions. »

Au travers cet événement quels sont vos objectifs ?

"Notre premier objectif, c'est déjà servir tous nos clients pour leur garantir tous ces produits frais qu'ils attendent pour les fêtes. Mais également de faire découvrir le Gers et tous les bons produits du territoire à tous les gens qui ne peuvent pas se déplacer dans notre terroir. » 

À 24h du début de la tournée, vous avez déjà reçu de nombreuses commandes ?

 « Oui, on a eu bon nombre de commandes. Dès que ça a été partagé sur les réseaux sociaux immédiatement les gens l'ont repartagé. Ces derniers jours les commandes ont afflué sur notre site. Beaucoup de gens posent des questions, s'interessent au projet, on a un accueil très chaleureux et les gens trouvent l'initiative très belle. »

Vous allez parcourir près de 2800km en seulement 4 jours, cela doit nécessiter une sacrée organisation ?

« Oui en effet, on est un peu attachés de presse, agriculteurs, et aussi parents tous à côtés (rires). Mais, c'est vrai que chaque aide qu'on reçoit pour cette tournée, que ce soit du conseil départemental, les clubs de rugby qui nous accueillent ou nos clients, cela nous va droit au cœur. »

 Les dates de la tournée :

  • 01/12 de 10h à 13h : La Rochelle, Stade Marcel Deflandre, Parrain de la rencontre : Vincent Pelo (pilier), Gregory Patat (entraineur)
  • 02/12 de 10h à 14h : PARIS, Stade Jean Bouin Parrain de la rencontre : Bernard Laporte (Président de la FFR)
  • 03/12 de 9h à 13h : LYON, Stade de Gerland, Parrain de la rencontre : Jean-Marc Doussain (demi de mêlée)
  • 03/12 de 17h30 à 20h : TOULON, Campus RCT, Parrain de la rencontre : Patrice Collazo (entraineur)
  • 04/12 à 10h : MONTPELLIER Click & Collect
  • 04/12 à 14h : TOULOUSE Click & Collect
  • 04/12 à 16h : AUCH, Stade Jacques-Fouroux (en présence de l’équipe du RCA)

Pour plus de précisions : rdv sur le site www.lafermedebidache.fr

Des propos receuillis par E.R

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article