COVID-19 : les adolescents de 12 à 17 ans élégibles à la vaccination depuis ce mardi, ce qu'il faut savoir


15 juin 2021
C'est un nouveau tournant dans la lutte contre la COVID-19. Alors que la situation sanitaire continue d'être encourageante dans le Gers avec un taux d'incidence toujours sous le seuil d'alerte des 50 cas positif pour 100 000 habitants, soit l'un des taux les plus bas de la région, la campagne de vaccination continue de s’accélérer. Plus de 50% des gersois ont déjà terminé leur parcours vaccinal, un pourcentage que les autorités sanitaires espèrent encore vite faire grimper pour atteindre le seuil d'immunité collective, fixé aux alentours des 60% de la population vaccinée.
 
Autorisation parentale, présence d'au moins un parent lors de la vaccination, des conditions strictes à respecter
 
Pour cela, les centres de vaccination accueillent depuis ce mardi 15 juin un nouveau public : les adolescents âgés de 12 à 17 ans. Les précisions de Jean-Michel Blay, délégué départemental de l'Agence Régionale de Santé pour le Gers concernant les modalités.
“La vaccination ne peut se faire qu'avec le vaccin Pfeizer pour les adolescents puisque c'est le seul vaccin dont l'autorisation de mise sur le marché permet la vaccination des mineurs. Pour se faire vacciner, les jeunes doivent avoir une autorisation des deux titulaires de l'autorité parentale. Un seul parent peut accompagner le jeune. Mais, il faut la preuve que les deux parents sont bien favorables à la vaccination. Par ailleurs, élément important, il faut l'accord oral de l'enfant qui est concerné par la vaccination. Cela se fait avec le professionnel de la santé qui le reçoit au moment de la consultation vaccinale."
De nouveaux créneaux sans rendez-vous cet après-midi au vaccinodrome d'Auch
 
Une ouverture de la vaccination aux mineurs qui fait l'objet de débats. Certains s'interrogent sur la pertinence de vacciner les adolescents alors qu'ils ne sont pas considérés comme les personnes les plus à risques de développer une forme grave de la COVID-19. Jean-Michel Blay, justifie cette décision.
“Cela entre dans la protection que l'on doit offrir à toute la population. Il faut améliorer notre pourcentage de personnes vaccinées. Plus on sera tous protégé individuellement et collectivement, moins il y aura de cas positifs, de situation de clusters et cela nous permettra de retrouver au plus vite une vie dite normale.”
Le Centre de vaccination du Mouzon à Auch vous accueillent ce mardi de 16h à 20h sans rendez-vous. Pour télécharger l'attestation parentale : https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/fiche_-_autorisation_parentale_vaccin_covid-19.pdf
 
E.R
 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article