Auch : l'APF mobilisé pour exiger la déconjugalisation de l'allocation adulte handicapé


16 septembre 2021

Ils étaient visibles et ont mis de l'animation sur le marché d'Auch, jeudi 16 septembre, plusieurs militants de l'association France Handicap. Répondant à un appel national, une vingtaine de personnes se sont mobilisées tout au long de la matinée pour exiger la déconjugalisation de l'allocation adulte handicapée (AAH). Cette aide financière est destinée à compenser l'incapacité de travailler. De 903 euros à taux plein, l'aide peut être sensiblement être réduite lorsque le conjoint ou la conjointe de la personne handicapée perçoit des revenus supérieurs au SMIC. Voire réduite à néant dans certains cas.

Un mode de calcul vécue comme "discrimination" par l'association France Handicap du Gers

C'est ce que dénonce plusieurs associations et collectifs, dont l'association France Handicap. Pour Anthony Drapeau Ecalle, représentant départemental du Gers de l'association, cette mesure est vécue comme une "discrimination' et une "grande atteinte à l'autonomie des personnes en situation de handicap."

De 900€ à plus que 300€ par mois du jour au lendemain
Le représentant de l'association France Handicap est directement impacté par ce mode de calcul, occassionnant des fins de mois difficile.
Une situation qui pousserait de nombreuses personnes en situation de handicap à ne pas se marier, pour ne pas sombrer dans la dépendance, selon Anthony Drapeau Ecalle.
Contacté à ce sujet, lors de sa venue dans le département, ce jeudi, la Ministre en charge de l'insertion Brigitte Klinkert, nous a renvoyé vers Sophie Cluzel, ministre chargée des personnes handicapées.
E.R

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article