Stations de ski : Une bonne première partie de saison malgré le manque de neige

06 janvier 2023 à 12h40

Les stations de ski des Hautes-Pyrénées n'ont pas dit leur dernier mot face au manque d'enneigement. La fréquentation est en légère baisse, mais rien qui ne puisse pas être rattrapé si les flocons font bientôt leur retour, selon Paul Quintana, chargé de communication du réseau Nouvelles Pyrénées. Entretien.

Comment a évolué la fréquentation dans les stations depuis leurs ouvertures ?

Le début de saison s'est découpé en phases. On a ouvert trois stations au 3 décembre : Piau Engaly, Cauterets et La Pierre Saint-Martin, avec des conditions de neige excellentes. La semaine suivante, l’intégralité des stations du réseau N'PY ont ouvert, à l'exception de Gourette. On avait là aussi une belle poudreuse. Ensuite on a eu un effet redoux, qui s'est accentué depuis. La tenue du manteau neigeux a été un peu plus délicate. Au début des vacances de Noël, quelques pistes ont dû être fermées, mais les stations proposaient tout de même du ski. La fréquentation qu'on a eu se découpe aussi en trois parties : un tiers avant les vacances, puis un tiers la semaine de Noël et un dernier la semaine du Nouvel an.

Aujourd'hui on est à 16% de baisse de fréquentation par rapport à la moyenne des trois dernières années.

Comment les stations adaptent leurs activités ?

Les stations proposent de nouvelles choses. Peyragudes a investi cette année dans une tyrolienne qui bat son plein. Au-delà du panel d'activités quatre saisons, certaines stations qui ont été dans l’obligation de fermer leurs pistes, la Gourette et la Pierre Saint-Martin, ont rebasculé en configuration totale quatre saisons. Mais on propose encore du ski dans les autres stations, c'est l'activité principale pour laquelle les visiteurs viennent. Même si les domaines ne sont ouverts qu'en partie :

En quoi le manque de neige actuel pourrait affecter les résultats de la saison 2022-2023 ?

En termes de fréquentation, on n'est pas en alerte. Ce n'est pas la première froid que nous connaissons un mauvais hiver. En 2011, 2016 et 2018, les fréquentations à dates étaient inférieures à celles que nous connaissons aujourd'hui. Au final, on avait accueilli environ 2 100 000 skieurs sur la saison. La moyenne sur le réseau N'PY est de 2 050 000. Donc l'enneigement sur la deuxième partie des saisons avait permis de rattraper le retard.

Comment évoluent les réservations pour les semaines à venir ?

Pour l'instant, malgré ce contexte, les vacances de février se remplissent très bien. On est à un niveau équivalent à celui de l'année passée. Sur les trois semaines, on est déjà à 80% de remplissage. Donc, on est confiants sur la suite de la saison.

N.B.

Crédit photo : Webcams Peyragudes, N'PY.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article