La coordination rurale des Hautes-Pyrénées mobilisée une semaine au site Total de Pau

26 mars 2024 à 13h25

Du 13 mars au 21 mars, la Coordination rurale appelait au blocage de l’entreprise Total Énergies à Pau pour demander le plafonnement du prix du gazole non-routier à 1 euro. Un cortège des Hautes-Pyrénées a rejoint les manifestants des Pyrénées-Atlantiques.

Pneus, bâches, branches et fumier... Environ 5 000 tonnes de déchets ont été déversées à l’entrée de l’entreprise Total Energies à Pau. Pendant 8 jours, la Coordination rurale des Hautes-Pyrénées était mobilisée sur le blocage du Centre Scientifique et Technique Jean Féger pour interpeller le PDG de Total Énergies, Patrick Pouyanné, sur le prix du gazole non-routier.

« Nous sommes de simples paysans, nos revendications sont simples. On demande seulement le GNR à 1 euro » explique François Nogues, le président de la Coordination rurale des Hautes Pyrénées. Une mesure selon lui « profitable à tous les agriculteurs. On ne cherche pas la confrontation, on ne fait que défendre une cause pour tous les agriculteurs ».

Deux blocages en un mois

Le syndicat reste sans réponse de la direction après cette semaine de mobilisation, organisée un mois après un premier blocage du site Total de Pau en février dernier. La Coordination rurale des Hautes-Pyrénées pourrait mener de nouvelles actions prochainement.

C.E

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article