Tarn-et-Garonne : la collecte des Restos du Cœur démarre ce week-end


02 mars 2021

Vous le verrez le week-end prochain (5, 6 et 7 mars), les bénévoles des Restos du Cœur seront aux portes de la plupart des supermarchés du Tarn-et-Garonne. La collecte nationale de l'association démarre en effet ce vendredi. Dans notre département, la structure espère collecter plus de denrées alimentaires que l'an passé. Et pour mener à bien cette collecte, l'association recherche toujours des bénévoles, et notamment des bénévoles d'un jour. Entretien avec Daniel Lamorlette, le président des Restos du Cœur du Tarn-et-Garonne :

Comment s'augure l'organisation de cette collecte ?

Le soucis que l'on aura eu cette année c'est pour trouver des bénévoles. 2 jours et demi, c'est long ! Et on ne peut pas demander à des gens de rester tout un week-end en magasins. Donc nous avons lancé un appel aux bénévoles d'un jour. Et cela nous fait plaisir de voir que beaucoup de gens se sont proposés, et cela nous va beaucoup nous aider.

Avez-vous un objectif concernant la quantité de denrée à collecter durant ces deux jours et demi ?

L'an dernier, nous avons ramassé sur tout le département 39 tonnes. Cette année avec notre communication comme les collages d'affiches, nous espérons augmenter ce chiffre. Si nous pouvions faire 10 tonnes de plus, nous serions contents !

De quels produits avez-vous besoin ?

Ce que l'on souhaite le plus avoir, c'est des produits ambiants, c'est-à-dire des produits que l'on pourra stocker un bon moment et servir ainsi après la collecte, c'est à dire principalement des boites de conserves avec des légumes, de la viande, du poissons, etc. Nous demandons aussi certains produits non alimentaires comme du savon, du gel douche, des brosses à dents, etc.

Le coronavirus a-t-il influé ces derniers mois l'organisation de la distribution ?

La pandémie nous perturbe sur notre organisation. Nous ne pouvons pas distribuer comme avant. Nous devons mettre en place des drives. Les personnes accueillies ne rentrent plus chez nous. Quand on peut, les bénéficiaires restent dans leurs voitures, et nos bénévoles leurs conduisent directement leurs dotations qui correspond à la composition du foyer. Nous ne pouvons plus trop discuter avec les personnes accueillies, et nous devons faire leurs choix de produits à leur place. C'est quelque chose que nous n'aimons pas trop.

Avez-vous vu une évolution du nombre de personnes aidées ?

Nous sommes sensiblement au même nombre de bénéficiaires que l'an dernier à la même période. Et nous nous demandons pourquoi. Mais la tendance est différente et est à l'augmentation dans les grandes villes, notamment portée par la distribution auprès des sans-abris.

Si vous êtes intéressés pour être bénévoles, contactez le 05 63 63 08 83, ou rendez-vous sur https://ad82.restosducoeur.org/

Dans le Lot-et-Garonne en revanche, la collecte du week-end prochain est reportée afin d'éviter « un risque de contamination au coronavirus trop important » pour de nombreux bénévoles de l'association âgés de plus de 65 ans.

F.P.

Crédit photo illustration : Restos du Coeur

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article