Tarn-et-Garonne / COVID-19 : un couvre-feu instauré dès vendredi minuit


22 octobre 2020

Le Tarn-et-Garonne et les Hautes-Pyrénées désormais placés avec 36 autres nouveaux départements français en zone d'alerte maximale concernant l'épidémie de coronavirus. Le Premier Ministre Jean Castex l'annoncé ce jeudi en fin d'après-midi. Conséquence : un couvre-feu entrera en vigueur dans le département à partir de minuit dans la nuit de vendredi à samedi. Ce couvre-feu sera ensuite effectif au moins pour trois semaines tous les jours de 21 heures à 6 heures du matin.

Il sera ainsi interdit de sortir de chez soi durant ce créneau horaire, sauf dans les cas suivants :

  1. Déplacements entre le domicile et le lieu d'exercice de l'activité professionnelle ou le lieu d'enseignement et de formation ;
  2. Déplacements pour des consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne
  3. pouvant être différés ou pour l'achat de produits de santé, consultations et soins des patients atteints d’une affection de longue durée et l’achat de médicaments ;
  4. Déplacements pour motif familial impérieux, pour l'assistance aux personnes vulnérables et précaires ou pour la garde d'enfants ;
  5. Déplacements des personnes en situation de handicap et de leur accompagnant ;
  6. Déplacements pour répondre à une convocation judiciaire ou administrative ;
  7. Déplacements pour participer à des missions d'intérêt général sur demande de l'autorité administrative ;
  8. Déplacements liés à des transits pour des déplacements de longues distances ;
  9. Déplacements brefs, dans un rayon maximal d'un kilomètre autour du domicile pour les besoins des animaux de compagnie

Les personnes souhaitant bénéficier de l'une de ces exceptions devront remplir la fameuse attestation. Notez également que les bars, les casinos ou encore les salles d'exposition du département devront fermer leurs portes de jour comme de nuit.

Le taux d'incidence du virus dans le Tarn-et-Garonne s'est rapproché cette semaine des 280 cas pour 100.000 habitants. Le dernier bilan de l'Agence Régionale de Santé (ARS) publié mardi soir avait également constaté une forte hausse du nombre d’hospitalisations ces derniers jours : 57 patients hospitalisés, contre 32 vendredi dernier. Ce bilan dénombrait également depuis vendredi dernier 3 décès supplémentaires dans les hôpitaux, soit 16 morts depuis le début de l'épidémie en Tarn-et-Garonne.

F.P.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article