Suicide de Chritstine Renon : les syndicats du Gers dénoncent une grande fragilité au sein de l'Education Nationale


06 novembre 2019

Ils parlent de "malaise" et déplorent "la situation de l'ensemble personnel scolaire" dans les établissements du Gers comme dans l'ensemble du pays. Et ce quelques semaines après le drame qui a touché la ville de Pantin, en région parisienne. Le 23 septembre dernier, Christine Rénon, une directrice d'école en région parisienne a mis fin à ses toujours, épuisée par les conditions de travail. Aujourd'hui, des voix s'élèvent partout en France, et les syndicats montent au créneau pour dénoncer la pénibilité du travail, y compris dans le Gers. Les propos d'Estelle Aries du syndicat SNUipp-FSU 32 et Jean-Marie Laumenerch, secrétaire de la section SE-UNSA 32, sont à retrouver sur notre antenne. Ils sont dans l'attente d'un rendez-vous avec le DASEN demain pour faire remonter les -nombreuses- attentes du personnel. 

Commentaires(1)

Connectez-vous pour commenter cet article
corinne, il y a 5 jours
en effet, il faut améliorer la prévention des risques professionnels des enseignants qui présentent des risques psychologiques qui sont fréquents et parfois sérieux pour les enseignants : http://officiel-prevention.com/formation/fiches-metier/detail_dossier_CHSCT.php?rub=89&ssrub=206&dossid=349