"Producteur Tour" : la tournée des stades de Top 14 des producteurs gersois a rencontré un franc-succès


04 décembre 2020

Ils sont producteurs de foie gras, d'ail noir, de porcs noirs ou encore de vins, tous gersois, et viennent de terminer un périple de près de 2800km aux 4 coins de la France afin de livrer leurs clients hexagonaux pour les fêtes de fin d'année. Des livraisons pour le moins originales puisqu'elles se sont effectuées dans plusieurs stades mythiques de TOP 14 de rugby. Le "Producteur tour" c'est le nom de ce projet pour le moins insolite. Partis lundi du Gers à bord d'un camion réfrigéré, les producteurs ont donc été accueillis durant 4 jours dans 4 enceintes emblématiques du rugby français pour livrer leurs clients de produits frais : Marcel Deflandre à la Rochelle, Jean-Bouin à Paris, Mayol à Toulon ou encore le Stade Gerland à Lyon. Avec à chaque halte des personnalités de renom du monde de l'ovalie venue les accueillir (NLDR, Bernard Laporte, Jean-Marc Doussain, Thomas Lombard, Grégory Aldritt,etc..). Une tournée qui s'est achevée vendredi après-midi au Stade Jacques Fouroux d'Auch où ils ont été reçus par les entraîneurs et dirigeants du Rugby Club Auch et le président du département Philippe Martin, venu les féliciter pour leur initiative. Retour sur cette expérience avec Audrey Bourrust de la ferme de Bidache à Castera-Verduzan, initiatrice de projet aux côtés de son mari Benoit, ancien joueur professionnel de rugby. 

Audrey, quel périple, plus de 2800 km en 4 jours, quel bilan tirez-vous de cette aventure ?

Audrey Bourrust, la ferme de Bidache à Castera-Verduzan. "C'est un bilan extrêmement positif tant par les relations humaines qu'on a pu nouer que par le côté commercial. On rentre avec le camion complètement vide. On retient aussi une belle aventure humaine. C'était vraiment un beau périple et on est presque nostalgique de rentrer."

Quel accueil vous a été réservé par les différents clubs ? 

"On a été accueillis par des géants dans tous les clubs. On a vraiment été reçus avec tendresse, gentillesse et beaucoup d'entraide. Ils avaient à chaque fois tout installé pour nous et ils ont été extrêmement disponibles."

Durant votre tournée vous avez tenu à offrir un colis gourmand au Samu de Paris, racontez-nous ...

"Dans notre démarche, on voulait aussi remercier les soignants puisque ce n’est pas facile pour nous de le faire au quotidien. Là c'était une bonne occasion. Donc, il y a peu près trois semaines j'ai contacté Patrick Pelloux ( médecin urgentiste au Samu de Paris, ancien chroniqueur pour Charlie Hebdo). C'était un peu une bouteille à la mer, je ne savais pas s'il allait me répondre. Finalement, il m'a répondu en 30 minutes en me disant : je serai là, merci beaucoup pour cet élan de générosité. Et donc, nous l'avons rencontré à Jean-Bouin à Paris et nous lui avons offert près de 5 kilos de produits gersois issus de nos exploitations pour l'ensemble du Samu de Paris."

Au vu du succès, envisagez-vous une 2e édition de ce "Producteur Tour"

"C'est plus qu'envisageable. On est déjà en train de parler de la suite. Je peux déjà m'avancer en disant qu'il y aura un Producteur Tour 2."

E.R

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article