Philippe Grech, commandant de l'EDSR 32 : "Il y aura davantage de contrôles pour les fêtes de fin d'année"


15 décembre 2020
Alors que les fêtes de fin d'année approchent à grands pas, la gendarmerie du Gers déplore une hausse des grands excès de vitesse ces derniers mois dans le département. Une recrudescence provoquée potentiellement par l'alternance des mesures de confinement. A 10 jours de Noël, il faudra s'attendre à des contrôles renforcés sur les routes du Gers selon Philippe Grech, commandant de l'EDSR 32.
 
 
Les grands excès de vitesse se multiplient chaque jour sur les routes du Gers. Il y a un lien avec les mesures de confinement ?
Il y a eu le premier confinement où les gens avaient l'impression que les routes étaient à eux car peu de fréquentation, ils prenaient la route pour un terrain de jeu. Au déconfinement, les gens ont continué à roule vite et là ça ne baisse pas, surtout le week-end. Il y a eu une vitesse à 201 km/h la semaine dernière sur la RN 124. Souvent, ce sont des jeunes avec des permis probatoires. C'est pourtant là qu'on doit faire attention.
 
L'un des effets positifs en revanche, c'est la baisse de la mortalité routière...
C'est vrai que le confinement nous a bien aidés, mais on recense aussi beaucoup d'accidents matériels ces derniers temps. En terme de mortalité routière, j’espère que 2021 tirera encore vers le bas, c'est notre but.
 
Les opérations de sécurité routière vont se multiplier à l'approche des fêtes ?
On arrive à une semaine des vacances scolaires et les gens vont partir voir leurs familles. Il y aura moins de monde que les années précédentes avec le couvre-feu mais il faut s'attendre à plus de contrôles. On aura aussi des comportements déviants et j'espère que la fin d'année ne va pas se finir par des drames.
 
Vous avez contrôlé massivement les attestations du covid sur les routes. Les Gersois semblent bons élèves.
La majorité des gens a respecté les contrôles d'attestation. Ceux qui ont été verbalisés relevaient plus de la mauvaise fois qu'autre chose. De toute façon pour les contrôles de fin d'année, on appliquera la "tolérance zéro". La crainte qu'on a, c'est que les gens vont se retrouver avant le couvre-feu, vont faire la fête et reprennent la route une fois le couvre-feu fini.
 
Vous aurez davantage de moyens en cette année particulière ?
Les moyens qu'on a n'ont pas changé d'une année à l'autre mais il y aura une grosse mobilisation sur l'ensemble du Gers avec beaucoup de contrôles sur les conduites addictives lors de la Saint-Sylvestre. D'ailleurs vendredi, une campagne au sujet de l'alcool au volant démarre. Pour rappel, il s'agit de l'une des premières causes d'accidentalité et de mortalité routière, malheureusement.
 
Un conseil aux Gersois avant les fêtes de fin d'année ?
Retrouvez-vous en famille ou entre amis mais dans le respect des consignes liées au covid. Protégez-vous, et sur le facteur routier, évitez de prendre la route alcoolisé.
N.M
 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article