Pas de salon de l'Agriculture 2021 à Paris, mais le concours général agricole des produits est maintenu


14 octobre 2020

C'est un énième coup dur en cette année 2020 pour le monde agricole et le secteur de l'événementiel déjà touché de plein fouet par la crise sanitaire du COVID-19 : l'annulation du salon international de l'agriculture, le plus grand salon de France qui accueille chaque année plus de 500 000 personnes. Face aux conséquences de la pandémie de COVID-19 impliquant restrictions, et obligations pour la tenue d'événements et de salons, les organisateurs ont pris la décision de reporter l'édition qui devait se tenir du 27 février au 7 mars 2021, Porte de Versailles à Paris.

Des animations devraient toutefois être organisées à Paris et en Province

Les producteurs gersois ne monteront donc pas dans la capitale comme c'est le cas depuis de très nombreuses années pour valoriser les richesses culinaires du département et leur savoir-faire. Un coup dur admet Bernard Malabirade, le président de la chambre d'Agriculture du Gers qui souligne toutefois une sage décision au vu du contexte. Il revient plus en détails sur cette décision lui qui est également membre du Ceneca, organisateur du salon. "Bien entendu, c'est un coup dur tous ces événements importants annulés avec des enjeux économiques majeurs, mais aussi de communication sur tous les métiers de l'agriculture.Forcément que ça nous fait mal. C'est pour ça que nous réfléchissons aujourd'hui à des événements un peu alternatifs qui consisteraient à mettre en place des villages de ventes à l'intérieur de Paris durant cette semaine-là. On réfléchit aussi à l'instauration d'événements régionaux. Et surtout, notre objectif est de tenir malgré tout le concours général agricole des produits qui est un concours officiel avec un règlement bien défini avec des enjeux économiques très importants donc nous allons tout faire pour maintenir ce concours."

Déçue de l'annulation du salon, la filière avicole se réjouit toutefois du maintien du concours

Le foie gras l'un des produits stars chaque année sur le salon ne sera donc pas de la partie. Mais, ses producteurs pourront tout de même concourir au concours général qui récompense les meilleurs produits agricoles et alimentaires français. Un soulagement dans cette période trouble pour Benjamin Constant, le président de l'association gersoise pour la Promotion du Foie-Gras et de l'aviculture qui revient sur l'importance de ce concours et de ces médailles pour les éleveurs. "Pour notre filière, il est particulièrement important que ce concours puisse avoir lieu, car pour nous, c'est une reconnaissance du travail accompli. Donc nous allons relancer très prochainement les inscriptions pour permettre que chacun puisse y être." L'an passé, les producteurs gersois avaient réalisé une performance exceptionnelle lors du concours agricole de Paris en remportant une moisson de médailles, 132 au total, vins et produits confondus : 66 médailles en or, 46 en argent et 20 en bronze.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article