Mobilité : le vélo, une solution d'avenir en Pays Portes de Gascogne


17 juillet 2019

Le Pays Portes de Gascogne avance à grand braquet dans son ambition de développer la pratique du vélo sur son territoire. Le Pôle d’Équilibre Territorial & Rural regroupant 5 Communautés de Communes de l'Est du Gers vient de remporter un appel d'offres national dans ce but. Et c'est une évolution majeure qui est annoncée, avec le financement d'une grande étude qui va se dérouler sur les mois à venir. Cette phase de consultation des élus, des collectivités et des citoyens va définir les attentes et les objectifs du Pays Portes de Gascogne en matière de mobilité douce. Les investissements sur la voirie, les aménagements routiers, les pistes cyclables, les itinéraires touristiques à vélo, la signalétique ou les voies vertes seront inspirés des résultats de cette vaste étude, qui sont attendus courant 2020. Dans nos éditions de la soirée, Gatien Têtevuide, chargé de mission au Pays Portes de Gascogne évoquera ces enjeux majeurs pour la mobilité dans l'Est du Gers. En parallèle, le marché du vélo à assistance électrique connait une progression fulgurante. Grâce à ces vélos, il est désormais possible d'affronter les côteaux gascons sans être un grimpeur ou un athlète. Les pentes sont quasiment gommées et, tout en étant moins polluants, les déplacements domicile-travail à vélo pourraient s'en trouver énormément facilités.

Cette "vélorution" du Pays Portes de Gascogne est déjà en marche, puisque des itinéraires touristiques et culturels créés par les offices de tourisme et les clubs cyclotouristes sont déjà disponibles. Par ailleurs, dans plusieurs villes (Gimont, La Romieu, L'Isle-Jourdain, Mauvezin, Saint-Clar, Samatan et Simorre) du Pays Portes de Gascogne, des vélos à assistance électrique sont mis en location pour des durées allant de la demi-journée à la semaine, voire le mois en saison basse. 

Informations sur : https://www.paysportesdegascogne.com/mobilite/le-velos-de-pays/

IMG_20190717_100443.jpg (2.49 MB)

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article