Mobilisation samedi des cheminots lot-et-garonnais


23 février 2021

Les cheminots appellent une nouvelle fois à se faire entendre. Ce samedi 27 février, la CGT organisera une manifestation à 10 heures devant la gare de Penne-d'Agenais (Lot-et-Garonne). Elle invite également les usagers à se joindre au rassemblement. Le syndicat veut montrer son inquiétude quant à l'avenir de la ligne de train reliant Agen et Périgueux, fermée depuis un éboulement survenu le 1er février dernier suite aux intempéries. La CGT craint un désengagement global de l’État via la SNCF dans l'entretien et le maintien des petites lignes de passagers et de fret, notamment dans le cadre de la loi LOM (Loi d'orientation des mobilités) votée en 2019. Selon le syndicat, elle « peut répercuter la charge et la rénovation des petites lignes par l’État vers les régions. Et ces régions sont obligées de faire des choix. » A l'heure « où l'on parle beaucoup d’écologie », la CGT Cheminots du Lot-et-Garonne dénonce également une inégalité de traitements entre les citoyens comme l'explique Victor Guerra, le secrétaire de la section :

« Ces lignes ne doivent pas être délaissées. On doit désenclaver tous ces territoires ruraux, et donner aussi une sorte d'égalité des chances. Un étudiant de Libos qui voudrait étudier à la fac d'Agen doit avoir autant de possibilité que l'Agenais qui veut aller à Bordeaux. C'est injuste que, parce que l'on vit dans un territoire rural, nous n'avons pas les mêmes services publics que dans les grandes villes. »

Le syndicat réclame également dans le cadre de cette mobilisation une réouverture des lignes ferroviaires Agen-Villeneuve-sur-Lot (prévue initialement en 2009 pour une mise en service en 2015) et Agen-Auch (mise en service prévue pour novembre 2019), rappelle Victor Guerra :

« Le débat sur l'urgence climatique est sur la table. Il est donc primordiale de remettre en marche ces lignes, notamment de fret pour Agen-Auch. Nous devons redévelopper ce mode de transport et inciter les entreprises à remettre les marchandises sur le train plutôt que sur des camions. Et derrière, si la voie est rouverte, on pourrait également y remettre les voyageurs plutôt que de les transporter par le bus. »

F.P.

Crédit photo illustration : Wikimedia Commons/Paternel 1

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article