Melon de Lectoure 2020 : "on est sur une saveur vraiment exceptionnelle cette année"


08 août 2020

Avec le foie gras, l'armagnac ou encore l'ail de Lomagne, c'est l'autre produit phare du Gers, dont la marque est même déposée : le melon de Lectoure. En cette période de canicule ou le thermomètre a notamment frôlé avec les 40° hier, ce fruit typique de Lomagne gorgé d'eau réputé pour ses valeurs nutritionnelles et nutritives est la véritable star ces derniers jours sur les marchés et dans les grandes surfaces du département. Entretien avec Marie Hélène Lagardère, productrice et vice-présidente de l'Association pour la promotion du Melon de Lectoure. Entretien. 

Comment se passe cette saison pour les producteurs de Melon de Lectoure ?

Marie Hélène Lagardère, vice-présidente de l'association pour la promotion du Melon de Lectoure. "La saison de la plantation 2020 au mois de mars a été très compliqué à cause d'un temps relativement pluvieux en début de printemps qui ne nous a pas permis de travailler les terres correctement. Donc, la mise en place du melon a été un petit plus tardive que d'habitude. Les premiers melons de Lectoure sont arrivés aussi un peu plus tard que d'habitude. Au lieu d'arriver autour du 15 juin, ils sont arrivés en production huit à dix jours après. "

Quels sont les résultats de ces premières récoltes ? Le melon de Lectoure sera-il sucré cette année ? 

Pour cette année 2020, on est sur une saveur vraiment exceptionnelle parce que forcément la chaleur fait développer tout le sucre et vraiment on est sur une catégorie et un choix gustatitif très très bon."

Avec les fortes chaleurs de ces derniers jours, vous ressentez un engouement supplémentaire autour du melon sur les étals ? 

"Oui, il y a une demande phénoménale, même au niveau des magasins on est sollicités. Sur les marchés de plein vent forcément le melon de Lectoure se vend bien, les gens apprécient ce produit d'une qualité vraiment exceptionnelle cette année."

Lectoure a été la cible de violentes intempéries il y a quelques semaines, les producteurs de Melon de votre association ont-ils été touchés ?

"L'orage du 25 juin a causé d'énormes dégâts sur les exploitations. Sur nos 48 producteurs de la marque melon de Lectoure, 13 producteurs ont été largement impactés et certains d'entre eux n'ont pas pu faire la saison 2020 puisque la grêle a tout ravagé et il était impossible à cette période-là de replanter du melon. Ce qui entraîne une perte considérable au niveau de la trésorerie pour ces exploitations." 

Des aléas climatiques, mais également sanitaires avec la crise du COVID, avec les règles en vigueur, la fête du melon événement emblématique sur le territoire aura-t-elle lieu ? 

"On a pris la décision de l'annuler dans sa formule initiale. C'est-à-dire qu'il n'y aura pas le grand défilé des confréries ni le concours du meilleur dégustateur parce que niveau hygiène et sanitaire c'est trop difficile de recadrer les gens. Sachant que cette fête attire beaucoup de monde, il nous semblait plus judicieux en période de crise de freiner un petit peu cet engouement. Donc, la fête du melon de Lectoure n'aura pas lieu dans sa formule. Les repas des associations auront quand même lieu au niveau du bastion, mais dans des règles sanitaires très strictes au même titre que les restaurants avec des tables de 10 au maximum et des repas servis à table. Il n'y aura pas de buvette, de DJ, ni la traditionnelle soirée dansante, par contre il y aura tout de même une ambiance musicale bandas. "

Durant cette crise, l'association s'est signalée par un très beau geste envers le personnel soignant.... 

"L'association a participé à un petit moment de plaisir et de bonheur en offrant les premiers melons la production 2020 au personnel médical de notre maison de retraite de Lectoure qui ont été très courageux {grande émotion}."

Propos recueillis par E.R

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article