Malgré la crise, le festival Eclats de Voix maintient deux concerts en septembre


01 juillet 2020
Tant bien que mal. La 23 ème édition du festival Eclats de Voix, qui devait se tenir dans le courant du mois de juin au Dôme de Gascogne à Auch, a été bousculée comme beaucoup d'autres événements en lien avec la crise du coronavirus. Mais la direction du festival, portée par Patrick de Chirée, maintiendra quand même deux concerts parmi la dizaine qui devait être proposée pendant le festival. Entretien avec le directeur artistique du fesitval. 
 
Vous tentez par tous les moyens de conserver cette 23 ème édition malgré le contexte...
 
Disons que depuis 1991 on s'est inscrit durablement dans le paysage artistique gersois. Ce mercredi 1er juillet, est un grand moment car notre 23ème édition qui devait se tenir initialement du 8 au 14 juin 2020 ouvre sa billetterie pour deux concerts. C'est agaçant ce coronavirus puisque la programmation était diversifiée mais tout est tombé à l'eau. On a eu la chance de pouvoir sauver deux concerts, le samedi 12 et le dimanche 13 septembre avec le cœur de l'armée française, 35 choristes seront dirigés par Aurore Tillac, native du Gers. Ce sera à 21 heures. Et puis le dimanche 13, dès 18 heures, le prestigieux groupe The King's Singers qui vient de Londres pour la 8 ème fois ici, cette fois dans un programme de musique à capella. 
 
La réservation commence donc aujourd'hui?
 
Vous pouvez dès aujourd'hui effectivement réserver en ligne sur www.eclatsdevoix.com ou alors à CIRCa qui jusqu'au 31 juillet ouvre la billetterie. A cause de la jauge de la salle à respecter pour lutter contre la propagation de la Covid-19, j'invite les spectateurs à réserver le plus tôt possible car ces deux concerts vont attirer beaucoup de monde. En tous cas, toutes les précautions sanitaires vont être prises : gel hydroalcoolique, masques et les gens qui ne se connaissent pas ne seront pas à côté.
 
Combien de concerts étaient initialement prévus?
 
Plus d'une dizaine, à Auch ou encore Lagraulet-du-Gers par exemple pour la dernière journée. On souhaitait rendre hommage à Denis Méliet et sa maman. On le reportera à l'année prochaine, en juin 2021. 
 
Comment se portent les finances du festival aujourd'hui avec cette crise? 
 
Je remercie les partenaires institutionnels. La ville, le département et la région qui ont su maintenir leur soutien pour les associations culturelles. Les partenaires privés aussi, ils se reconnaîtront mais tout le monde a pas été au rendez-vous. Comme beaucoup on a dû licencier. On croise les doigts, on ne prend pas de risque pour septembre. Ces concerts vont avoir lieu j'en suis quand même convaincu. Pour 2021, c'est en suspens et je fais attention avec une possibilité de retour d'épidémie. 
Propos recueillis par N.M

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article