Lot-et-Garonne: Le maire de Foulayronnes demande une sécurisation de la RN21


22 décembre 2020

C'est un axe qui voit passer chaque jour près de 22.000 véhicules. Le maire de Foulayronnes (Lot-et-Garonne) au nord d'Agen, Bruno Dubos, réclame une nouvelle fois l'intervention de l’État sur l'aménagement de la RN21 après des accidents survenus sur cette route nationale, notamment en raison de la vitesse excessives de certains véhicules. L'axe relie Agen et Villeneuve-sur-Lot. Le dernier accident en date est celui d'un piéton de 85 ans n'ayant pas survécu à ses blessures jeudi dernier. La victime traversait à un passage piéton sur la commune de Foulayronnes. Bruno Dubos dénonce notamment l'inaction des instances étatiques pour démarrer le projet d'un contournement de la route au niveau du hameau d'Artigues :

La déviation d'Artigues se fait attendre

« Il y a des terres gelées, notamment par l’État, pour construire cette déviation. Sauf que nous ne la voyons pas venir. On appelle avec les maires de la RN21, et notamment celui de Pont-du-Casse, à ce que l’État enclenche la création de cette déviation. Nous avons fini par l'appeler ici « L'Arlésienne », car nous comprenons que cela n'est pas pour aujourd'hui ! Il y a des études qui sont lancées, mais elles ne débouchent sur pas grand chose, et au bout d'un certain temps, elles deviennent caduques. Une autre étude est ensuite relancée, etc. Nous avons déjà interpellé les préfets et préfets de région sur le sujet pour demander une sécurisation de cette route. »

L'élu pointe également que le projet ne fasse toujours pas partie du Contrat de Plan Etat-Région 2021–2027. A défaut d'une déviation dans l'immédiat, Bruno Dubos estime que des aménagements peuvent être mis en place dès maintenant par les autorités sur cette RN21 :

« On peut sécuriser en urgence cet axe comme sur des routes du Gers ou des Landes par la mise en place de chicanes. Le but étant de réduire la vitesse. Il existe aussi d'autres moyens à peu de frais, comme la mise en place de radars fixes ou encore de feux alternatifs. Il doit y avoir une volonté politique pour mettre en place tout cela. »

F.P.

Crédit photo : Bruno Dubos

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article