Lot-et-Garonne : 12 associations disent non aux casiers Amazon


03 décembre 2020
Un Noël sans Amazon ! : c'est le message que font passer cette semaine dans un communiqué douze associations du Lot-et-Garonne (Agir pour le vivant, Alternatiba 47, ANV-COP 21 47, Attac Agen, Au Fil des Séounes, CCFD-Terre Solidaire du 47, Confédération paysanne 47, Citoyens pour le climat 47, Dans ma librairie, Association de défense des terres fertiles 47, Horizon Vert, Librairie Livresse). Le collectif répond à un appel national d’associations. Et dans le département, il demande notamment à plusieurs supermarchés et lieux publics de retirer leurs 17 « lockers » Amazon présents dans leurs enceintes. Il s'agit de casiers, souvent de couleur jaune, servant au retrait des commandes effectuées sur le site internet américain. Parmi les associations lot-et-garonnaises signataires du plaidoyer : l'ONG CCF Terre Solidaire. Emmanuelle Guibert, sa présidente dans le département, espère ainsi faire changer le comportement des consommateurs.

Pourquoi cette action et ce communiqué contre l'entreprise Amazon ?

Elle est prédatrice d'emplois : pour un emploi sur Amazon, il y a environ entre 2 et 4,5 emplois détruits. Prédatrice de terres aussi : quand un grand entrepôt est construit, ça occupe souvent de la terre agricole. Et puis il privent les Etats des impôts qu'ils ne payent pas par l'optimisation, l'évasion et la fraude fiscales, comme de nombreux autres GAFA. La crise sanitaire a mis en évidence le pouvoir accru de ces très grandes entreprises. Elles participent à la dégradation sociale et environnementale.

Quel message adressez-vous au consommateur ?

Ne pas commandez sur Amazon tout simplement. Si l'on souhaite commander sur internet, il existe des plates-formes locales. Nous pouvons faire marcher l'économie circulaire. Il y a des façons de consommer différemment qui causent moins d'impacts sur l'environnement et le commerce local. Nous devons nous renseigner sur ce qu'il se fait autour de chez nous. On peut faire des commandes ailleurs que sur Amazon. Il faut apprendre à consommer différemment pour sauver nos emplois.

Communiqué de Presse #STOP AMAZON DANS LE 47 le 1er Décembre 2020 A l’heure où le deuxième confinement a contraint 200...

Publiée par CCFD-Terre Solidaire Lot et Garonne sur Lundi 30 novembre 2020

F.P.

Crédit photo : Allainlloyd999ify / Wikimédia

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article