Le Conseil départemental du Gers remet 12 300 € au profit de l’œuvre des Pupilles orphelins des sapeurs-pompiers du Gers


17 février 2021

C'est une qualité qui revient très souvent pour qualifier les Gersois : la générosité. Elle s'est une nouvelle fois illustrée avec cette récente opération solidaire mise en place par le Conseil Départemental du Gers au profit de l’œuvre des Pupilles orphelins (ODP) des sapeurs-pompiers du Gers. Durant les fêtes de Noël, le département a mis à disposition du SDIS 32, près de 1000 produits dérivés (bonnets, écharpes) avec le célèbre slogan "le bonheur est dans le Gers" pour les vendre sur les marchés de Noël de Fleurance et d'Auch afin de récolter des fonds pour l’œuvre des pupilles. Une vente qui a rencontré un franc-succès avec près de 12 300€ récoltés. C'est le président du département, Philippe Martin qui a remis aux pompiers gersois s'occupant de l'association ce beau chèque hier après-midi. À cette occasion, focus sur l’œuvre des Pupilles orphelins des sapeurs pompiers du Gers avec Marylène Lafont-Zavattiero, administratrice nationale de l'ODP et pompier au sein du SDIS 32. 

Pouvez-vous nous présenter l’œuvre des Pupilles orphelins des sapeurs pompiers du Gers ?

L’œuvre des pupilles est une association pour les sapeurs-pompiers et pour les décès en service commandé et hors service commandé. Aujourd'hui, le Gers compte malheureusement neuf pupilles pour cinq familles.

Comment votre association aide ces enfants orphelins ?

Le rôle de notre association c'est l'accompagnement et l'aide au moyen de prestations nationales. Ce sont des prestations qui sont diverses et variées : la prise en charge du permis de conduire, l'aide financière d'assurance, le BAFA, l'aide pour les jeunes étudiants pour leurs études. On aide bien entendu également les papas ou maman restant avec un accompagnement pédagogique tout au long de leur vie. Mon objectif, également en tant qu’administratrice national, c'est de faire un lien très rapproché tous les quinze jours via des coups de téléphone, de repas, de sorties, pour voir et connaître leur état psychologique, de santé et autres.

À quoi vont vous servir les 12 300 récoltés grâce à la vente de produits dérivés fournis par le département du Gers ?

Cette somme va être distribuée aux pupilles ainsi qu'à l’œuvre des pupilles nationales. Chaque pupille dans le Gers aura une certaine somme attribuée. Deux étudiants majeurs qui rencontrent actuellement des difficultés financières avec le contexte actuel auront une enveloppe supplémentaire pour les aider à surmonter cette période compliquée. 

 E.R

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article