La France et l'Europe peuvent-elle encore parler de « souveraineté numérique » face aux « GAFAM » ? « Il n'est pas trop tard » selon le sénateur Montaugé


05 novembre 2019

Le sénateur Franck Montaugé a rendu sa copie il y a quelques jours concernant la commission d'enquête sur la souveraineté numérique qu'il présidait. Un sujet ô combien vital dans une société en pleine mutation. Mais la France et l'Europe peuvent-elle encore parler de « souveraineté numérique » face aux géants du numérique, ceux que l'on nomme les « GAFAM » ? « Il n'est pas trop tard » selon le sénateur, qui entend faire une proposition de loi au Sénat dès l'an prochain avec trois objectifs : la protection à l'égard des acquisitions, l'interopérabilité des plateformes et rendre les terminaux portables neutres. C'est d'ailleurs sur ce point que le sénateur a souhaité s'exprimer, ce matin sur notre antenne. 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article