L'Isle-Jourdain : près de 800 élèves du lycée formés aux gestes de premiers secours


21 janvier 2021

Près de 800 élèves, ainsi que des professeurs et personnels volontaires, du lycée Saverne de L'Isle-Jourdain seront formés dans les prochains jours aux gestes de premiers secours. L'opération est menée par les sapeurs-pompiers du SDIS du Gers et l’association « Des citoyens en mouvements », avec le partenariat de l'association de parents d'élèves FCPE. Durant deux jours et demi, six formateurs expliqueront les gestes à adopter avant l'arrivée des secours pour sauver des vies en cas d'incident. On estime que lors d'un arrêt cardiaque, 32% des vies sont sauvées lorsque des gestes de secours sont pratiqués, contre 5% en situations contraires. Pour Farhat, de l'association "Des citoyens en mouvements", basée à l'est du département, former des jeunes permet de mieux sensibiliser la population sur cette question :

« Quand nous formons des jeunes, cela remonte forcément aux parents. On le voit, les sociétés de publicités quand elles veulent toucher les parents, elles touchent d'abord les enfants. »

L'association travaille notamment avec le Conseil de la Vie Lycéenne (CVL) de l'établissement pour mettre en place cette formation. Ulrich, lycéen référent, explique pourquoi il est important de former un public comme les jeunes aux gestes de premiers secours :

« Cela va leur permettre de se rappeler des gestes qui sauvent. Le lycée permet de toucher des personnes qui vont entrer dans la vie active. C'est une population qui n'est pas forcément préparée. Quand nous sommes au collège en troisième, nous avons la chance de faire le PSC1 (formation "prévention et secours civiques", ndlr). Mais au fil du temps, on oublie ces gestes qui peuvent sauver des vies. Nous voulions vraiment qu'il y ait une sorte de piqûre de rappel sur ces gestes importants. »

Et les lycéens seront notamment sensibilisés à l'application StayingAlive. Actuellement, 800 personnes dans le département sont des « bons samaritains » de l'application prêts à intervenir si à proximité, une personne est victime d'un malaise cardiaque par exemple. Former des lycéens aux gestes de premier secours peut faire monter ce chiffre explique Farhat, de l'association « Des citoyens en mouvements » :

« Tous les jeunes ont un smartphone aujourd'hui. L'idée c'est de les former notamment aux défibrillateurs et à l’application Staying Alive. Cette application vous géolocalise si vous êtes formés (bon samaritain). Et à partir de ce moment-là, par exemple si il y a un incident comme une victime d'un problème cardiaque en centre-ville de L'Isle-Jourdain, on situe la personne la plus proche de l'incident, et elle reçoit une alerte. »

60% des défibrillateurs du département seraient mal installés

Par cette formation, l'association veut également informer les élus et les politiques sur la question de la formation aux gestes de premiers secours. Certains d'entre eux feront notamment le déplacement lundi au lycée de L'Isle-Jourdain. « Des citoyens en mouvements » les interpelleront notamment sur la présence des défibrillateurs sur le département :

« Nous nous sommes aperçus que de nombreux appareils sont mal installés (60% selon l'association). Par exemple, quand vous avez un défibrillateur dans le hall d'une mairie, le moment où il y a un incident à l'extérieur du bâtiment et que la mairie est fermée, le défibrillateur ne sert à rien. »

L'association a pour ambition d'intervenir prochainement auprès d'élèves de d'autres lycées du Gers.

F.P.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article