Gers: les enseignants d'un collège se mobilisent pour sauver une famille de l'expulsion


01 décembre 2020

L'étau se resserre autour de Vesel, 11 ans. Scolarisé en classe de 5 ème au collège Louise-Michel à L’Isle Jourdain, ce Kosovare installé dans le Gers depuis 2017 est menacé -avec sa famille- par une obligation de quitter le territoire français. 30 jours, c'est le temps qu'il leur faut pour organiser leur départ. Et malgré les recours, l'asile leur a été refusé. Un non-sens selon le corps enseignant du petit Vesel, alerté par l'association SMPG du Gers. « C'est une procédure qui intervient après avoir épuisé tous les recours. En clair, on a plus de droits » déplore Marzia Pulilo, enseignante de Français dans un service du collège dédié aux enfants étrangers. « Dans ce cas de figure, on ne peut plus travailler, se loger. C'est dramatique pour une famille comme ça, pour une maman seule avec ses quatre enfants. Vesel est un enfant méritant, je le connais depuis l'an dernier et il fait des progrès très importants. Un gamin volontaire, sérieux et positif ». Un contexte anxiogène dans lequel est venue s'ajouter la crise sanitaire : les démarches administratives pour aider la famille de Vesel restent limitées. « La période actuelle ne facilite pas les admissions au séjour. La maman de Vesel a pu justifier une promesse d’embauche et les enfants s’accrochent à leur scolarité. Pour nous, les signataires de la pétition, le préfet du Gers doit retirer l’OQTF frappant cette famille et laisser Vesel étudier et vivre sereinement. Des personnes qui font tout pour s'intégrer et travailler honnêtement, je pense que c'est vers ces personnes-là qu'il faut faire un geste ». Les signataires pourraient éventuellement interpeller le nouveau DASEN du Gers, Farid Djemmal dans les prochains jours. Une manifestation, reste « possible » selon Marzia. Pour soutenir la famille de Vesel, une pétition a été crée par Marzia.

N.M



Commentaires(2)

Connectez-vous pour commenter cet article
Egi, il y a 1 mois
Cette pas just pour cette famille ça mama et les enfants ne le mérite pas il vaut aider
Vivi, il y a 1 mois
France...pays de l'egalité? Fraternité ? La honte.