Gers : à 110 km/h au-dessus de la limite autorisée, 4 autres personnes interpellées pour de grands excès


30 novembre 2020
Les week-ends se suivent et se ressemblent dans le Gers. Bien que l'on assiste à un assouplissement des mesures de confinement après l'allocution du chef de l'Etat la semaine dernière, les délits routiers continuent de se multiplier dans le Gers. Hier, la brigade motorisée d'Auch a intercepté un jeune homme de 27 ans au guidon d'une moto Aprilia RSV2 à la vitesse de 190 km/h pour 80 km/h à Blanquefort. En plus de la rétention immédiate de son permis de conduire et de la mise en fourrière de son deux-roues, il sera convoqué par la justice ultérieurement. Hier toujours, sur la route nationale 124 à l’Isle-Jourdain, la brigade motorisée de la commune a intercepté un jeune conducteur âgé de 22 ans circulant vers Auch à bord d’un véhicule Volkswagen Passat à la vitesse enregistrée de 168 km/h, celle-ci étant limitée à 100 km/h. Circonstance aggravante : l'individu circulait avec un permis de conduire probatoire. Le précieux sésame lui a été retiré et son véhicule mis en fourrière. 
 
Un "stop" qui coûte cher
Si la plupart des infractions relevées hier par la gendarmerie concernaient des excès de vitesse, un jeune agenais de 23 ans, qui a omis de marquer le "stop" à Saint-Maur, a été contrôlé par la COB Mirande à bord d’un véhicule Peugeot 206. Sous l’emprise de produits stupéfiants et sans attestation dérogatoire de déplacement "Covid-19", il s'est vu lui aussi retirer son permis de conduire et son véhicule placé en fourrière. La gendarmerie est dans l'attente des résultats d'analyses en vue d'une décision judiciaire. 
N.M

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article