Deux Gersois se lancent dans la production d’ail noir, un aliment aux multiples vertus venu d’Asie


12 décembre 2019

Nicolas Ricau et Fabien Candelon, deux amis gersois de longue date se sont lancés le défi de populariser auprès des grandes tables gersoises : l'ail noir. Un condiment déjà très apprécié au Japon, en plein essor en Europe notamment auprès des grands restaurants français. Depuis leurs locaux situés à Cadeilhan, près de Fleurance, ils transforment depuis plus de 6 mois l'ail de Lomagne en ail noir grâce à une technique ancestrale venue d'Asie. Ils inaugurent d'ailleurs ce matin leur site « l'étuverie » en présence d'élus et de représentants des chambres consulaires. L'occasion de présenter et de faire de goûter cet ingrédient, encore peu connu du grand public, mais qui recèle pourtant d'incroyables bienfaits. « L’ail blanc est déjà très réputé pour être un très bon aliment. L’ail noir a les mêmes vertus, mais multiplié par 10 voire même par 15. Grâce à la présence d’une molécule, la S-allyl-cystéine qui est présente en très grande quantité et qui est donc à l’origine de ses nombreuses vertus (antioxydant naturel, régule le cholestérol et la tension, booste l’immunité, favorise la circulation du sang) », souligne Fabien Candelon, co-fondateur de l’entreprise, ce matin sur notre antenne. L'objectif affiché cette année par les jeunes entrepreneurs est de transformer près de 2 tonnes d'ail blanc, qui seront ensuite commercialisées dans des épiceries fines du département et sur leur site marchand : https://www.letuverie.com/

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article