Covid-19 : les auto-écoles marquent le stop dans le Gers


05 mai 2020

Les auto-écoles gersoises peinent à passer la deuxième. En ces temps troublés par la crise sanitaire du covid-19 et à quelques jours maintenant du déconfinement, il est temps de penser au retour à l'activité. Mais certaines entreprises restent dans le flou absolu. C'est le cas notamment des auto-écoles pour qui les mesures à adopter lors de la reprise, potentiellement lundi, sont pour l'heure non communiquées. Pour Patrick Biamouret, vice-président du syndicat départemental CNPA et gérant d'auto-école à L'Isle-Jourdain, on est toujours dans l'attente du protocole à suivre. "On ne peut pas pour le moment envisager la reprise sans ce protocole, rien qu'au niveau du matériel. Ce matin je suis allé au carrefour d'Auch, il n'y a pas de masques. J'ai attendu de très longues minutes pour au final me procurer deux masques, vous imaginez? J'ai en plus 8 salariés, donc je vous laisse faire les calculs si ces masques ont une durée de vie. Et doit-on en fournir aussi aux élèves? C'est une autre question." Des élèves candidats au permis de conduire voiture, Patrick en a perdu une soixantaine depuis le début de la crise. L'autre complication sera de savoir aussi comment adopter les consignes de sécurité dans un habitacle fermé tout en respectant la distanciation physique. "On m'a parlé de 4m 2, mais dans une voiture c'est impossible, on attend des nouvelles du ministère de la Santé mais on a rien. On nous dit de reprendre mais dans quelles conditions?". Si certains pensent à un plexiglas pour séparer le conducteur du passager, la suggestion a été très vite balayée. "Trop dangereux car si on veut intervenir c'est impossible. On se contentera de masques, gel, bombes désinfectantes et interdiction d'utiliser la climatisation". Témoignage à retrouber dans nos éditions de la matinée.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article