Covid-19 - Hôpital d'Auch : fragilisé par les intempéries, le poste médical avancé démonté pour être réparé


14 mai 2020

Les images de ces grandes tentes rouges érigées, le 21 mars dernier, devant le service des urgences du Centre Hospitalier d'Auch, avaient fait beaucoup réagir sur nos réseaux sociaux. Propriété du Service départemental d'incendie et de Secours du Gers, cette structure gonflable permettant de déployer sur tous terrains un poste médical avancé avait été mis au profit de l'hôpital pour "accueillir des patients suspectés d'être atteints par le COVID-19 et ainsi désengorger les services des urgences dans une hypothèse d'augmentation soudaine du nombre de cas". Un dispositif préventif qui n'a finalement pas été activé depuis son installation par les autorités sanitaires, le Centre hospitalier d'Auch ayant réussi à gérer jusqu'alors la situation. La structure a même été démontée, mercredi matin. Non, pas le signe d'une fin de la crise sanitaire sur le Gers, mais un choix contraint, dicté par la météo capricieuse de ces derniers jours sur la cité auscitaine qui a fragilisé la structure, conçue initialement pour une utilisation de courte durée. "Le PMA a dû être démonté pour des raisons techniques et pratiques pouvoir être remis en partie en état. "Nous avons eu quelques intempéries ces derniers jours qui ont fait qu'il y avait des risques de fuites et de dégradations. Nous avons voulu prendre aucun risque", précise la Préfete du Gers, Catherine Séguin

"Si nécessaire, il sera remis en place extrêmement rapidement"

Après un passage par la case maintenance, la Préfète tient à préciser qu'il pourra être opérationnel très rapidement en cas de besoin. "Si dans les jours, les semaines à venir, le besoin émergeait de sa remise en place, il va de soi qui sera remis en place extrêmement rapidement, dans un état très optimal, puisqu'il suffit seulement de 2 à 3h pour l'installer et le mettre à disposition d'un hôpital.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article