Auch : des violences conjugales commises en pleine rue ce matin


07 avril 2020

Le fléau des violences conjugales perdure dans le Gers. Le département est déjà pointé du doigt pour le nombre de faits qui augmente chaque année, mais depuis le début du confinement pour lutter contre la propagation du Covid-19, le tribunal correctionnel d'Auch ne défère quasiment plus que ce genre d'affaires. Et il devra en examiner une autre très bientôt. En fin de matinée, sur l'avenue de l'Yser à Auch, une femme a été tirée violemment par les cheveux par son ex compagnon qui cherchait à l'extraire de l'habitacle du véhicule. La victime avait quitté le domicile de son conjoint à Condom il y a quelques jours après -déjà- des subi les coups de son conjoint. Visiblement, ce Sud-Africain d'origine, traquait son ex compagne depuis son départ de la maison puisque vers 11 heures, quand il a aperçu le véhicule de la victime âgée de 40 ans, il a brisé la vitre côté conducteur, arraché les essuie-glaces, et endommagé le pare-brise. Avant donc, de lui tirer les cheveux pour la faire sortir du véhicule alors qu'elle était au téléphone avec la police. Pour éviter les menottes, il fonce dans son fourgon pour retourner en direction de Condom, chez lui, dans le nord du département. La police s'en doute et interpelle l'individu de 50 ans à hauteur du rond-point de la Hurée. Il a été placé en garde à vue au commissariat d'Auch, une plainte a été déposée par la quadragénaire.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article