Agen : un rassemblement pour défendre les langues régionales


09 octobre 2020

Une journée pour défendre les langues et cultures régionales est lancée ce samedi partout en France à l'appel du collectif national « Pour que vivent nos langues ». A Agen et dans le Lot-et-Garonne, plusieurs associations locales ont répondu à cet appel. Elles organisent un rassemblement à 10 heures au pied de la statue du poète occitan Jasmin dans le but de faire valoir les langues et cultures gasconnes et occitanes.

Il faut dire que pour Dany Madier-Dauba, la présidente de l'association Culturas d'Òc en Lot-et-Garonne, qui participe à ce collectif, le gouvernement ne met pas assez en valeur nos langues territoriales :

« Ces langues sont à priori connues, reconnues, aimées par la population des territoires en question. Mais elles sont actuellement mises à mal, notamment au niveau de l'enseignement à cause de certaines réformes.

Les moyens dédiés pour l'enseignement de ces langues dans les écoles élémentaires ont énormément baissé au cours de ces dernières années. Au baccalauréat, il n'y a plus de valorisation dans le comptage des points pour les candidats passant l'épreuve d'occitan par exemple. Donc cela va finir par éteindre les filières. Les langues mortes comme le grec ou le latin ont pourtant elles un statut d'option que les langues régionales n'ont plus désormais. »

A la suite de cette journée de rassemblements, le collectif « Pour que vivent nos langues » va interpeller le président Macron sur le sujet. Une lettre signée notamment par des députés, des sénateurs, et les associations du collectif lui sera envoyée. Plusieurs dizaines de rassemblements au total sont prévus dans toute la France.

F.P.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article