Agen : le conseil municipal vote la fin des animaux sauvages dans les cirques


29 septembre 2020

Vers la fin des animaux sauvages dans les cirques d'Agen. Le conseil municipal a voté lundi soir à l'unanimité une délibération autorisant la municipalité à interdire au cas par cas la présence de cirques avec animaux sauvages. Le sujet n'était pourtant pas à l'ordre du jour. Le maire, Jean Dionis, prévient que des contrôles seront effectués pour vérifier le respect de cet arrêté.

Amandine Sanvisens, la présidente de PAZ (Paris Animaux Zoopolis) se félicite de ce vote. Le collectif avait milité ces derniers mois auprès de la mairie pour cette interdiction :

« Nous sommes extrêmement heureuses de cette décision ! Nous n'étions pas au courant que ce vœu allait être débattu en conseil municipal. Mais le maire avait déjà évoqué le sujet il y a quelques semaines dans la presse.

« Nous saluons donc cette prise de conscience »

Donc c'est une décision inattendue puisque notre association avait organisé plusieurs manifestations à Agen. Nous avions écrit à la municipalité à plusieurs reprises sans jamais avoir de réponses. Nous saluons donc cette prise de conscience. »

L'association pointe les conditions dans lesquels vivent les animaux sauvages dans les cirques itinérants :

« Les animaux dans les cirques sont emprisonnés à vie. Ils sont dans des enclos minuscules. A cela, s'ajoute la violence du dressage qui a pour objectif de contraindre les animaux à exécuter des numéros qu'ils ne feraient pas spontanément. Et puis il y a le facteur itinérant. Les animaux n'ont pas d'environnement stable adapté à leur besoin. »

400 villes ont pris un arrêté similaire

Hasard ou pas du calendrier, ce mardi matin, la ministre de l'écologie, Barbara Pompili, a annoncé « la fin progressive » dans les années à venir des animaux sauvages dans les cirques itinérants. A ce jour près de 400 villes en France ont pris un arrêté municipal similaire à celui voté ce lundi par le conseil municipal d'Agen.

F.P.

Crédit photo: Wolfgang Claussen de Pixabay 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article