Abattoir d'Auch : en plus de conserver tous les emplois, Bigard prévoit d'injecter près de 2 millions d'euros pour moderniser le site


15 septembre 2020

On vous dévoilait l'information il y a quelques jours, l'arrivée du groupe Bigard au sein du site d'abattage et de découpe de l'abattoir Auch. Le leader national de la viande a été autorisé au début du mois par le tribunal de commerce de Montpellier à reprendre la gérance de 5 sites d'Arcadie Sud-Ouest, placé en liquidation judiciaire le 30 juin dernier, dont celui d'Auch. Une arrivée qui a suscité quelques interrogations et inquiétudes quant au devenir des salariés de l'abattoir auscitain. Pascal Mercier, le président de l'agglomération du Grand Auch Coeur de Gascogne, propriétaire du site, tient à rassurer. "La centaine d'emplois concernés sur place est reprise. Elle est reprise d'une part par Bigard, mais aussi d'autre part par cette société d'éleveurs gersois qui vont gérer la boucherie et la S3A qui s'occupe de l'abattage proprement dit du bétail, continuera à effectuer son travail avec les salariés sans licenciement."

2 millions d'euros pour moderniser le site dont la zone de découpe

En plus de conserver les salariés, le nouveau "locataire" du site auscitain s'engage à investir près de 2 millions d'euros pour moderniser le site. "Je n'ai pas encore le détail de ce plan d'investissement du groupe Bigard. Mais, je crois que ces deux millions d'euros seront concentrés sur la zone de découpe, puisque nous on a réhabilité entièrement ces derniers temps la zone d'abattage. Il y aura peut-être également un peu de travaux d'esthétique et de sécurité extérieure parce qu'on voit bien en passant le long de la route nationale 21 que ce n'est pas un abattoir très engageant, le coup d'œil n’est pas terrible." Contacté par nos soins, le Groupe Bigard n'a pas donné suite à nos demandes d'interview. 

E.R

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article